A LA RECHERCHE DU POINT G

[Kilchesvsky A, Vardi Y, Lowenstein L, and Gruenwald I. Is the female G-spot truly a distinct anatomic entity? J Sex Med 2012;9:719-726]

Cette étude est une revue de la littérature scientifique sur le sujet entre 1950 et 2011.

D’innombrables études ont tenté de trouver ce fameux point G, et la plupart des femmes sont convaincus de son existence, même si elles sont en général incapable de le localiser dans leur vagin !

L’étude de l’innervation vaginale a montré des variations le long du vagin mais les données trouvées ne sont pas universelles.

Par ailleurs les études radiographiques n’ont jamais montré une telle entité en dehors du clitoris dont la stimulation directe conduit à l’orgasme.

Donc aucune mesure ni aucune investigation scientifique n’a pu mettre en évidence l’existence d’une zone anatomique qui pourrait être reliée au fameux point G.

Néanmoins puisque une zone de grande sensibilité est rapportée par certaines dans la zone distale antérieure du vagin d’autres investigations plus précises pourraient être envisagées.

Posted in Sexualité féminine.