Le triste cas de monsieur Christophe J., artisan de 41 ans

J’étais impuissant et j’ai été mal soigné.

Je suis artisan, installé à mon compte depuis l’âge de 25ans, et je travaille dur pour faire face aux demandes de mes clients.

Je suis plutôt timide, et je suis donc resté en dehors des plaisirs de la vie car je n’osais pas faire la cour à une femme.

Ce n’est qu’à l’âge de 36 ans, pour la première fois de ma vie, que je me suis mis à fréquenter une femme et l’amour réciproque nous a rapidement poussés à vivre ensemble.

Malheureusement, malgré toute ma bonne volonté, mon désir pour ma compagne et l’extrême compréhension de celle-ci, les rapports sexuels ont été un fiasco.
Je me suis rendu compte que j’étais impuissant et qu’aucune pénétration n’était possible.

J’ai consulté mon médecin traitant que je vais rarement voir car je suis par ailleurs en bonne santé.
Il m’a rassuré en me disant que l’origine de ce problème d’impuissance était dans ma tête et aussi que mon excès de travail n’était pas favorable aux ébats amoureux.

Mon médecin traitant m’a dirigé vers le psychiatre de la ville voisine de V.
Ce psychiatre, je l’ai vu régulièrement toutes les semaines, sans jamais manquer un rendez-vous, car j’étais réellement impatient de guérir, et ma compagne attendait elle aussi ce jour où nous pourrions enfin avoir un rapport sexuel complet.

Mais les années ont passé, mon moral était au plus bas, même si ma compagne acceptait la situation sans se plaindre.

Durant la quatrième année j’ai été pris de doutes et à plusieurs reprises j’ai demandé au psychiatre s’il ne serait pas utile, étant donné le peu de résultats de nos séances de parlotte, de faire des analyses et des examens.

A chaque fois il répondait en riant que tout ça ne servirait à rien puisque c’est tout dans la tête.

De plus en plus déçu et même en colère devant l’absence total de résultats avec la méthode psy j’ai cherché sur InterNet et j’ai pris rendez-vous chez un sexologue.

Non seulement j’ai eu droit à des analyses et des examens variés mais au bout de 15 jours, grâce à ce médecin sexologue, j’ai pu avoir des rapports sexuels complets, performants et très satisfaisants. Enfin !

C’était une vraie renaissance, je me sentais enfin un homme, nous nous sentions enfin heureux, après 5 ans de patience et de souffrance morale inutiles !

Nos commentaires