Fuite caverneuse : modélisation

COMPLIANCE et FUITE CAVERNEUSE

La mesure de la compliance du Corps Caverneux (C.C.C.) a un intérêt clinique. En effet, la fuite caverneuse (F.C.) serait liée à la diminution de la C.C.C. et à son manque d’expansibilité rendant insuffisante la compression du plexus veineux sous-albuginéal lors de l’élévation de la pression intra caverneuse (P.I.C.). Ces notions entrent dans le modèle mathématique de l’érection que nous proposons.

Compliance :  dV/dPIC=Vm/K*exp((PIC-PIC°)/K)

Où, V est le volume du corps caverneux, Vm l’expansibilité maximum, K une constante, PIC° la PIC flacide. Dans ce modèle, la PIC est reliée à la CCC. Pour vérifier ce modèle chez l’humain, nous avons mesuré ces paramètres de préférence au cours du sommeil. Nous savons mesurer la PIC et le débit artériel, il manquait la compliance. La mesure de la compliance DV/DP peut être ainsi obtenue. Durant la tumescence, DV peut être assimilé à l’augmentation de la circonférence mesurée par jauge de contrainte au mercure, et DP déduit de la courbe de pression.

Ainsi, la mesure nocturne de la compliance permet de vérifier le lien de causalité entre compliance et fuite.